L’alimentation

Alimentation du randonneur :

Le randonneur devra adapter ses aliments à ses besoins, qui varient en fonction de la durée et du type de parcours.

Il vaut mieux manger léger, mais régulièrement, pendant la randonnée et, bien sûr, équilibré. Une règle à retenir : légers, petits, nutritifs. Les en-cas pris tout au long de la journée peuvent être constitués de fruits secs, de barres de céréales, de pâte d’amandes, etc…

Ainsi, il faut éviter :

  • les aliments encombrants et lourds, les aliments trop fragiles qui risquent de s’écraser au fond du sac
  • les aliments à teneur énergétique trop faible

les boissons :

Le corps a besoin d’eau et de sucre pour l’énergie. Attention, la sensation de soif n’ est pas toujours très forte et, lorsqu’elle se fait sentir, il est déjà trop tard !

Il faut boire beaucoup (eau, potages, boissons énergétiques, thé, café).

L’alcool est à proscrire.